Musique pour les oreilles dures
Par Julie Grenon-Morin

 

Voilà que je te susurre tendrement, les lèvres humectées, des mots avec des langues baltiques :

musique_1

Ma terminologie lituanienne n’est pas au point.
Je bûche sur la sémantique si érotique

Tu n’as pas écouté, pas compris.
Tu me laisses « pantoite » et j’ai les mains moites.
Voilà donc un peu de Bach :

musique_2

Le violoncelle ne t’émeut pas
Je songe à toi malgré moi
L’archet tombe et égratigne le sol

Je me saisis de cet ouvrage d’un autre âge
Je t’enfonce dans la gorge des mots en ancien français :
Trop est, fait ele, amors diables
Dont li coros est si durables.
Trop male cose a en amer
S’on n’i puet ires pardoner

Silence.

Crédits images :
Dictionnaire des langues
Suites pour violoncelle solo, éd. Bärenreiter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *